30/08/2006

Loose Change 2nd edition

Je viens de voir « Loose Change 2nd edition », de Dylan Avery. J’avoue que, comme la plupart des gens, j’ai pensé que ce qui a été dit et écrit à propos de 911 (11 septembre 2001) jusqu’à ce jour est sans doute vrai car ça a été étudié et recoupé de 36 façons.

Et bien, à la vue de ce documentaire, je ne sais plus quoi penser.

On est prévenu : il faut se faire sa propre opinion. Alors j’essaie de chercher sur le net des indices qui me permettraient de comprendre, ce qui serait seulement possible ou plausible.

 

Il faut voir ce documentaire. Le générique l’annonce sans ambiguïté : le film est libre de droit et il est conseillé de le copier et de le distribuer largement. Je l’ai vu en DIVX, en anglais avec sous-titres français.

 

En gros, ça raconte ceci :

The documentary you are about to see, Loose Change [2nd Edition ReCut], will prove that what happened on September 11, 2001 was no act done by nineteen hijackers affiliated with Al Qaeda, nor a plan implemented by Osama Bin Laden. Instead, the infamous event was a cold, calculated, and malicious attack on the American people carried out by a group of tyrants ready and willing to do whatever it takes to keep their strangled hold on this country; 9/11 was a self-inflicted wound.

 

Liens :

http://www.loosechange911.com/ Le film et les sous-titres peuvent être téléchargés dans la section « Download ».

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_du_complot_sur...

 

http://reopen911.online.fr/

 

Evidemment, il y a aussi eu la version « Pentagon » de Thierry Meyssan du Réseau Voltaire, dans « L'effroyable imposture ». Celle-ci a été descendue par les tirs groupés d’une large portion des médias. Mais ce documentaire « Loose Change 2nd edition » remet le couvert, cette fois avec moult détails 100% américains. Et tente de démonter chaque détail de ce drame, site par site.

 

A voir absolument.

21:54 Écrit par C'est bon, je poste. dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.