14/09/2006

Concerts pour riches

Lorsque j’ai été en age d’aller voir des concerts entre amis, dès 1977, ça a été la révélation. Pour une poignée de francs belges, Bilzen nous a distillé des dizaines de concerts sur scène et dans le village. Depuis, j’ai vu des centaines de groupes dont certains jusqu’à 5 fois, partout en Belgique et ailleurs.

 

Ce temps est bien loin. Désormais, c’est l’ère du pognon-roi. Un exemple : mon jeune collègue est un fan transi de U2 et il est donc allé voir leur concert au stade Roi Bauduin, l’année dernière. Outre le fait qu’il a dû débourser une somme considérable, le son était en dessous de tout. Les milliers de places se sont vendues en quelques heures. Une frénésie déraisonnable.

 

Petite analyse :

 

AVANT : plein d’excellents groupes, dont U2 pour pas cher, même ramené à l’Euro d’aujourd’hui.

AUJOURD’HUI : des associations de quasi malfaiteurs omnubilées par le fric (Clear Channel et consorts).

 

Vous avez vu le prix des grands concerts aujourd’hui ? C’est indécent. Moi, en tout cas, je n’y vais plus pour cette raison, non pas que je ne puisse pas me le payer, mais par principe. Ce n’est plus pour la musique.

 

Je ne comprends plus tous ces grands groupes qui pactisent avec le diable et semblent renier leur passé. Ca doit être la folie des grandeurs qui les a fait dévier.

 

08:50 Écrit par C'est bon, je poste. dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : clearchannel, clear channel |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.