28/01/2007

Beware of Darkness [Georges Harrison - 1970]

Original English lyrics / Traduction française

 

Watch out now, take care

Beware of falling swingers (1)

Dropping all around you

The pain that often mingles (2)

In your fingertips

Beware of darkness

 

Watch out now, take care

Beware of the thoughts that linger

Winding up inside your head (3)

The hopelessness around you

In the dead of night

 

Beware of sadness

It can hit you

It can hurt you

Make you sore and what is more

That is not what you are here for (4)

 

Watch out now, take care

Beware of soft shoe shufflers (5)

Dancing down the sidewalks

As each unconscious sufferer

Wanders aimlessly

Beware of Maya (6)

 

Watch out now, take care

Beware of greedy leaders (7)

They take you where you should not go

While weeping Atlas cedars (8)

They just want to grow, grow and grow

Beware of darkness (beware of darkness)

Fais attention, prends garde

Méfie-toi des danseurs qui tombent (1)

Qui tombent autour de toi

La peine qui se mélange souvent (2)

Au bout de tes doigts

Méfie-toi de l'obscurité

   

Fais attention, prends garde

Méfie-toi des pensées tenaces

Qui te reviennent sans cesse en tête (3)

Le désespoir autour de toi

Au coeur de la nuit

 

Méfie-toi de la tristesse

Elle peut te toucher

Elle peut te blesser

Te faire mal, et même plus

Et ce n'est pas pour ça que tu es là (4)

 

Fais attention, prends garde

Méfie-toi des glandeurs (5)

Qui dansent sur les trottoirs

Comme chaque victime insouciante

Qui erre sans but

Méfie-toi de la Mâyâ (6)

 

Fais attention, prends garde

Méfie-toi des marchands de bonheur (7)

Ils t'emmènent là où tu ne devrais pas aller

Pendant que les cèdres pleureurs de l'Atlas (8)

Veulent seulement croître, croître et encore croître

Méfie-toi de l'obscurité (Méfie-toi de l'obscurité)

 

(1)   falling swingers peut aussi parler de personnes à la mode, « In », ceux qui essaient tout, sans avoir peur de la nouveauté. Dropping all around you indique qu’il s’agit plutôt de danseurs qui tombent réellement.

(2)   The pain that often mingles in your fingertips est difficile à comprendre, malgré le contexte. Cela pourrait dire les différentes / mauvaises sensations qui se mélangent, la peine palpable, que l’on peut presque toucher, à la limite de ce qui est autour de nous. in your fingertips indique plutôt que c’est ce que l’on ressent dans les doigts.

(3)   Winding up exprime une tension en augmentation, comme un ressort que l’on bande, jusqu’à l’éclatement. Les pensées tenaces qui s’amoncellent et nous font péter les plombs.

(4)   On n’est pas là, sur terre, pour souffrir, se laisser blesser.

(5)   soft shoes shufflers au sens littéral signifie des personnes qui dansent vraiment très bien mais dans ce contexte, cela parle d’une jeunesse, de glandeurs et faux-culs qui vous amadouent, sont gentils avec vous dans le but de vous voler ou vous tromper, des gens qui sous des apparences sympathiques vous veulent en réalité du mal.

(6)   The Maya / La Mâya : plus positivement que l'usage ne nous le laisse supposer, Mâyâ signifie magie, donc tout autant tromperie que créativité. Dans la philosophie spéculative védique [Ensemble des croyances et des comportements rituels qui se sont développés en Inde], la Mâyâ est l'illusion d'un monde physique que notre conscience considère comme la réalité.

(7)   greedy leaders ou marchands de bonheur, guides avides, qui en ce début des années 70, promettaient monts et merveilles à une jeunesse (soft shoes shufflers) avide de changer de vie à n'importe quel prix.

(8)   weeping Atlas cedars. Il existe une variété de cèdres pleureurs, à l’instar des saules. Une des variétés d’ornement les plus connues est le « cèdre bleu », Cedrus atlantica 'Glauca', qui existe aussi en forme d'arbre pleureur, Cedrus atlantica 'Glauca pendula'.

 

19:06 Écrit par C'est bon, je poste. dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : musique, paroles de chanson, georges harrison, traduction |  Facebook |

Commentaires

merci pour la traduction j'avais oublié cette chanson et le "méfie-toi des glandeurs en pantoufles".
Vous allez mieux ? votre santé ?

Écrit par : discrète | 30/01/2007

Les commentaires sont fermés.