30/05/2007

La clef : La confession impudique (de Junichirô Tanizaki)

La clef - La confession impudique

Présentation de l'éditeur

Un respectable professeur d'université, à l'âge du démon de midi, ne parvient plus à satisfaire sa jeune femme dotée d'un tempérament excessif. Après avoir essayé divers excitants, il s'aperçoit que la jalousie est un incomparable stimulant. Chacun des deux époux tient un journal, sachant très bien que l'autre le lit en cachette... Un roman audacieux sur un sujet délicat.

09:36 Écrit par C'est bon, je poste. dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, amour, passion, jalousie, journal intime, japon |  Facebook |

27/02/2007

La lecture et moi

Salon du livreAutant le dire tel quel : en matière de littérature, je suis un vrai naze. J’ai eu quelques passes pendant lesquelles je lisais assez bien de nouvelles, romans etc. Ce sont des exceptions. Je ne comprends pas ce j’ai à ne pas pouvoir me concentrer sur des œuvres littéraires.

Je lis énormément de revues spécialisées (scientifiques, techniques), de journaux, d’articles d’anticipation politique. Du sérieux et de l’immédiat, essentiellement. Des ouvrages d’art aussi (architecture, peinture, métiers).

 

Pourtant, le livre est à l’honneur cette semaine et j’envie les gens qui ont le don de dénicher l’œuvre qui va les faire vibrer pour un moment. Je suis un peu jaloux de leur culture.

J’ai vraiment envie de retrouver la sérénité de ces moments magiques pendant lesquels je dévorais et vibrais à mon tour. Mon père lisait énormément, était curieux de tout et très cultivé. Il adorait autant la littérature que la musique. Deux passions dont une seule m’a été transmise.

Moi, j’ai décidé de prendre une orientation technique, par mes études tout d’abord, dans ma vie professionnelle ensuite.

 

Lire est, au sens noble du terme, une passion que je n’ai pas. Mon père a du se lamenter en me voyant me désintéresser de cette activité cérébrale. J’aimerais qu’un jour la magie fasse son effet, que j’abandonne la futilité de l’immédiat

 

Cependant, tout n’est pas si sombre. Il y a les vacances qui se rapprochent. Les problèmes resteront à Bruxelles et j’ose imaginer que je prendrai le temps de lire. Pour lire, je ne dois ressentir aucun stress.

20:26 Écrit par C'est bon, je poste. | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : litterature, livre, lire, lecture, envie, serenite |  Facebook |