02/09/2007

Bernhard Schlink – Le liseur

Bernhard Schlink - Le liseurUn livre que j’ai terminé récemment.

« A quinze ans, Michaël fait par hasard la connaissance, en rentrant du lycée, d’une femme de trente-cinq ans dont il devient l’amant. Pendant six mois, il la rejoint chez elle tous les jours, et leur rituel quotidien devient immuable : elle le lave, il lui fait la lecture à haute voix, ils font l'amour. Ils ne parlent que trés peu de leur vie. Cette Hanna reste mystérieuse et imprévisible, elle disparaît du jour au lendemain.

 

Devenu juriste, Michael la retrouve par hasard sept ans plus tard, alors qu'on instruit un procès sur des surveillantes de camps nazis.

 

C'est au cours de son procès que Michael va comprendre le secret d'Hanna, cette honte si terrible qu'elle préfère aller en prison endosser plus de responsabilités qu'elle n'avait que de voir éclater son secret. »

 

Une excellente histoire dont on ne soupçonne pas le cheminement jusqu’au moment où…

 

Edition Folio – 3158

Remerciements à Discrète pour ce choix judicieux, une fois de plus.

12:17 Écrit par C'est bon, je poste. dans Littérature | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : roman, nazis, justice, amour, kidman |  Facebook |